C’est avec tristesse que nous annonçons le décès de Joyce Chamberlain Dekker, la fondatrice de la Société animale frontalière et inspirante leader durant presque trente ans. Joyce nous a quitté le 28 février à l’Hôpital du CHUS de Sherbrooke. Elle avait 82 ans.

L’an passé en avril, Joyce a reçu un Prix d’excellence pour l’ensemble de ses réalisations de la part du Guardians’ Best Rescue Foundation, une reconnaissance digne de l’engagement d’une personne qui donné la majeure partie de sa vie au bien-être des animaux.  »Dévouée » est également un terme qui défini bien le genre d’engagement et d’énergie que Joyce a démontré à soulager les innombrables chiens et chats abandonnés et négligés.

Joyce a grandi et a fait ses études dans la région de Stanstead et est ensuite déménagée en Floride où elle a vécu et travaillé durant plusieurs années. Éventuellement, elle fit son retour aux sources en retraversant la frontière avec une vingtaine de chiens et une vingtaine de chats bien installés dans une remorque. Avec l’aide et l’appui de ses amis, famille et amoureux des animaux des alentours, elle a fondé la Société animale frontalière/Frontier Animal Society (SAFAS).

En 2015, après 29 ans de dévouement inlassable aux animaux sous sa garde, Joyce a pris la difficile décision de se libérer de ses tâches quotidiennes et de commencer une retraite bien méritée. Dans l’exercice de ses fonctions comme directrice du refuge, Joyce a prodigué des soins, a été un mentor et une ardente défenseure du bien-être des animaux par son engagement indéfectible à rendre le monde plus charitable et plus compatissant envers les chats et les chiens.

Le travail de Joyce auprès des animaux en difficulté a eu des répercussions non seulement au niveau local, mais également au niveau des Cantons de l’Est en entier. Elle a mis sur pied et fait fonctionner durant 22 ans une clinique offrant la stérilisation pour chats à un prix minimal. Les besoins pour ce type de service était important et plus de 8,000 chats et chatons ont été stérilisés et vacinnés. Elle a aussi supervisé l’adoption de centaines de chiens et de chats, et a elle-même secouru une multitude d’animaux victimes d’abus, de négligence ou d’abandon. Et on ne parle pas seulement des chiens et des chats – le coeur de Joyce vibrait pour chaque animal dans le besoin. À plusieurs reprises, Joyce s’est elle-même privée pour être capable de subvenir aux besoins des animaux.

C’est avec tristesse que nous annonçons son décès, mais c’est aussi avec un coeur rempli de reconnaissance pour sa vie passée au front à combattre sans reläche la cruauté et la négligence infligées aux animaux.

Avec une équipe de bénévoles engagés et la vision de Joyce pour nous guider, nous allons continuer de fournir un abri et des soins aux chiens et chats négligés, abandonnés ou errants. Nous serons aussi de fervents défenseurs de meilleures lois pour le bien-être des animaux et poursuivrons notre mission de promouvoir des attitudes responsables de la part des propriétaires d’animaux domestiques à travers des activités d’éducation et de sensibilisation.